Moins d'une minute de lecture

Les Forces de Sécurité Intérieure ont indiqué avoir intercepté une cargaison de médicaments à destination de l’Egypte via la Turquie.

Selon le communiqué, un ressortissant égyptien désigné par ses initiales M.A. né en 1969 a également été arrêté à l’aéroport international de Beyrouth avec en sa possession les médicaments qu’il tentait de faire passer en fraude.

Il aurait avoué avoir été contacté par un autre ressortissant égyptien, qui aurait fait état de sa profession de pharmacien et qui lui aurait demandé dans un hôtel situé à Hamra de transporter la marchandise contre rémunération.

Cette information intervient alors que les réserves disponibles monétaires de la Banque du Liban seraient en voie d’épuisement d’ici 2 mois, amenant à la fin des subventions accordées à l’achat de médicaments, de carburant ou encore de farine. Les autorités libanaises tentent actuellement de mettre fin aux opérations de contrebande.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.