L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés
L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés

Les réserves de la Banque du Liban ont baissé de 350 millions de dollars depuis le début du mois de mars, indiquent les derniers chiffres publiés par la banque centrale.

Les réserves monétaires ne représentent plus que 11.5 milliards de dollars et se situent par conséquence en-dessous du niveau des réserves obligatoires, estimées à 12.5 milliards de dollar en dépit de l’obtention d’un milliard de dollar au titre de droit de tirage spéciaux du FMI, fin 2021.

En cause, la décision de la Banque du Liban d’injecter quotidiennement d’importants fonds via sa plateforme Sayrafa depuis le début de l’année, cela afin de limiter la détérioration de la parité de la livre libanaise face au dollar.

Ces transactions via Sayrafa atteignent une moyenne de 80 millions de dollars par jour, quelque compensées par les dollars obtenus par les sociétés de transferts de fonds.

Les observateurs estiment que les fonds de la BdL suffisaient à peine à couvrir cette politique jusqu’aux élections législatives de mai 2022, puisque la BdL est débitrice de 4 milliards de dollars. Les réserves nettes de la Banque du Liban seraient donc estimées désormais à moins de 8 milliards de dollars. Cependant, la situation en Ukraine et la hausse généralisée des prix des matières premières et essentielles comme les carburants ou encore le blé toujours financés par la Banque du Liban draine ses réserves de manière imprévue et plus rapide que prévue.

Cette politique d’injection, si elle était souhaitable au début de la crise en 2019 alors que les réserves monétaires étaient importantes au lieu de mettre en place des subventions qui ont en réalité bénéficié aux importeurs, pourrait s’avérer être dangereuse au final, notent ces sources, face au risque d’absence totale de solution sur le plan des négociations avec le FMI et le défaut de devises étrangères nécessaires pour financer l’achat de biens et marchandises vitales pour la population.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

2 COMMENTAIRES

  1. Vivant à l’étranger
    Un grand merci 🙏 avoir des nouvelles de Notre Patrie
    Notre Liban 🇱🇧

Les commentaires sont fermés