Avec les Rv du Cinema Libanais à Montréal, Fondation LCF cherche à promouvoir les films libanais dans la métropole, et avec la recette de ces films, contribuer à l’éducation des enfants à besoins spécifiques au Liban, pris en charge par Sesobel, Irap, Afel et Saint Vincent de Paul.

Avec les Rv du Cinema Libanais à Montréal, la Fondation LCF cherche à promouvoir les films libanais dans la métropole, et avec la recette de ces films, contribuer à l’éducation des enfants à besoins spécifiques au Liban, pris en charge par Sesobel, Irap, Afel et Saint Vincent de Paul.

Ces associations font un travail extraordinaire auprès de ces enfants, dans des circonstances de plus en plus difficiles, avec la crise économique qui sévit au Liban.

Qui ne connait pas ces associations et les merveilleuses personnes qui y travaillent? 
Cela vaut le détour, je vous encourage vivement de les visiter lors de votre prochain voyage au Liban! On y sort bien plus grands!
On y sort bien riche! 
Pour ma part, à chacune de mes visites je me réconcilie avec mon pays! Car mon Liban à moi se trouve entre les murs de ces associations: là où règne respect, amour et dévouement sans limite! 
C’est le Liban de mon enfance, celui que je chéris.

Quand nous sommes de passage au Liban pour les visiter et que nous écoutons les responsables parler de leurs protégés et des défis qu’ils rencontrent au quotidien, nous réalisons réellement l’ampleur de leur mission et par conséquence, l’importance de la notre.
– « il y a des journées très difficiles, des échéances à respecter, des factures à payer, sans argent pour les honorer..Nous rentrons chez nous anxieux, tracassés et impuissants. Le lendemain, quelqu’un se présente à la porte et comme par miracle, nous offre un don…. Si le Liban n’est pas le pays de miracles…comment ces dons la nous parviennent ils, dans les moments les plus critiques? »

Cette phrase la, nous l’avons entendue de nombreuses fois, et de la bouche de plusieurs responsables de ces 4 associations…vous la répéter est simple, mais l’entendre soi même est différent car l’émotion habite chacun de leurs mots! 

Quand nous sommes sur place, en présence des enfants, dont les yeux brillent de joies, même si leur corps est blessé ou mutilé, des enfants heureux et épanouis, car ils sont aimés et respectés pour ce qu’ils sont et non jugés pour leur apparence, alors la, nous réalisons l’importance de notre mission, l’importance de rassembler toute la communauté à Montréal pour soutenir ces enfants!

Nous nous estimons bien chanceux de participer de Montréal, à ces «petits miracles» mentionnés par les responsables des associations au Liban. 
Et ce qui est encore plus beau, c’est que ce don, qui partira de Montreal vers Beyrouth, a pris naissance au Liban.
Car Khabsa nous a été offert par le producteur, pour que son film serve à une cause.. Un pont de solidarité à double sens! 

Les membres de fondation LCF sont tous des bénévoles et œuvrent dans un esprit d’entraide en dehors de toute implication confessionnelle ou politique.

M. Saer Karam photographe, designer et journaliste, nous avait offert il y a quelques mois un magnifique film, qui rend hommage au 5 sites libanais, classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Il nous a  offert ce soir une courte visite virtuelle au coeur du musée de Beyrouth… La solidarité n’a pas de frontières
Et comme l’a dit Gébran Khalil Gébran: « C’est la vie, qui donne à la vie »

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.