Le ministre sortant de la santé Hamad Hassan a réitéré que les vaccins anti-covid seront disponibles gratuitement à la population libanaise via son ministère. Aucun paiement ne devrait être ainsi effectué.

Toujours sur plan du financement, le prêt de la Banque Mondiale a permis de sécuriser l’achat de ces vaccins et une commande de 2.1 millions de doses de vaccins Pfizer a été passée.

Le Liban adoptera un vaccin unique qui sera le plus rapide et le plus effectif en terme de fiabilité, précise Hamad Hassan. Concernant les donations de vaccins, le ministre précise que celles-ci devront être conformes au plan national qui sera mis en oeuvre.

Les autorités libanaises précisent que l’objectif actuel serait de vacciner près de 5 millions et demi de personnes pour tenter d’atteindre une immunité de masse, un sujet toujours à controverse sur le plan international.

A qui ce programme de vaccination sera destiné?

Selon les informations actuelles, les autorités devraient accorder en priorité le vaccin au personnel de santé et aux personnes vulnérables, en priorité aux personnes âgées de plus de 74 ans, puis de 65 ans et de 54 ans dans les étapes suivantes. 

Pour le moment également, les femmes enceintes et les enfants âgés de 16 ans sont exclus de ce programme, conformément aux directives des entreprises pharmaceutiques. Entre 16 et 18 ans, les personnes désirant être vaccinées devraient toutefois obtenir la permission parentale. 

Comment se passera la vaccination?

Les personnes désirant être vaccinées devront prendre un rendez-vous et se rendre auprès des 33 à 35 centres de vaccination qui sont prévus. Pour l’heure, un système d’enregistrement en ligne ou par voie téléphonique devrait être mis en place cette semaine. Cependant, l’ouverture du site internet d’enregistrement à été reporté.
Concernant le vaccin Pfizer, 2 doses devront être administrées à 3 semaines d’écart. 

Le ministère de la santé devrait mettre en place une base de donnée afin d’enregistrer les noms des personnes souhaitant bénéficier du programme de vaccination, de les notifier des dates et des lieux de la première vaccination puis de les informer de la date de la 2ème dose. Cette base de donnée devrait également servir à surveiller les effets secondaires potentiels des différents vaccins qui seront acheminés au Liban. 

Selon les autorités, les vaccins devraient être distribués gratuitement via 33 à 35 centres de vaccinations qui seront mis en place, tant au niveau d’institutions gouvernementales comme l’Hôpital Universitaire Rafic Hariri que les établissements privés.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.