Le député Assem Araji. Crédit Photo: Parlement Libanais
Moins d'une minute de lecture

Après les chiffres records consécutifs de nombre de personnes diagnostiquées positives ces 2 derniers jours avec plus de 1800 cas, le président de la commission parlementaire de la santé publique, le député Assem Araji a estimé que si la situation n’évolue pas favorablement, un confinement total pourrait alors être imposé.

Ce dernier s’exprimait sur les ondes de la Voix du Liban.

1 850 personnes ont été testées positives et 12 décès hier

Le nombre de contaminations locales reste toujours important avec 1 839 cas, battant un autre record. Le nombre de cas en provenance de l’étranger est de seulement 11 cas.

Au total, 75 845 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. Pour rappel, le Liban a donc franchi le seuil des 70 000 cas ce vendredi 25 octobre.

Le nombre total des personnes touchées par le virus a atteint le chiffre de 7 5933 cas locaux et de 2 252 cas en provenance de l’étranger.

Le nombre de cas actuellement actifs reprend sa hausse avec 37 456 personnes. 37 787 seraient également guéries.

Le nombre d’hospitalisation est en légère baisse par rapport à hier avec 732 personnes dans les hôpitaux, dépassant désormais le nombre de 700 cas. Par ailleurs, 245 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre en hausse en dépit des décès.

12 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 602 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.