C’est par une annonce sur sa page Facebook que le groupe néerlandais a indiqué qu’il annule sa venue au festival international de Byblos, initialement prévue le 7 août 2019, en solidarité avec le groupe local Mashrou3 Leila.

Cette décision pourrait constituer un nouveau coup dur pour le Festival International de Byblos qui a également réagit sur le réseau social pour annoncer la nouvelle. Le comité des organisateurs rappelle son attachement « à faire de la liberté d’expression, des arts et de la musique ainsi que de la sécurité des artistes et du public une des priorités absolues. »

Traduction:
Avec un cœur lourd, nous devons vous informer de ce qui suit:
Comme vous le savez, il était prévu que nous jouions au festival de Byblos au Liban le 7 août. Nous avons appris qu’un autre groupe, Mashrou ‘Leila, avait été retiré du festival, pour des raisons de sécurité, après que des fanatiques religieux eurent demandé l’annulation de leur représentation, suivies de menaces.
Outre le fait que les autorités libanaises ne sont pas en mesure de fournir aux artistes la sécurité nécessaire pour se produire en paix, nous avons décidé d’annuler notre spectacle à Byblos, en solidarité avec Mashrou ‘Leila et en faveur de la tolérance, de la liberté de parole et d’expression.
Pour vous, nos fans au Liban, cela fait mal de prendre cette décision. Notre dernier spectacle au Liban est encore très vivant dans nos esprits et nos cœurs. Nous attendons avec impatience des jours meilleurs sur lesquels nous reviendrons à vous au Liban.

Le concert de Within Temptation constituait l’un des seuls groupes de cette stature à se produire du genre au Liban cette année.

Within Temptation s’était déjà produit au Liban, plus précisément au Forum de Beyrouth, en 2012.

Pour rappel, le concert de Mashrou3 Leila avait été annulé suite à une décision du comité des organisateurs du festival international de Byblos qui avaient indiqué avoir pris cette décision sans précédent, « pour prévenir toute effusion de sang et maintenir la sécurité et la stabilité », allusion aux pressions subies de la part de groupes religieux chrétiens.

Cette décision intervenait en raison d’une importante polémique concernant les propos et de publications jugées blasphématoires par le chanteur et parolier du groupe Hamed Sinno sur le réseau social Facebook en 2015 et des paroles d’une nouvelle chanson.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

1 COMMENTAIRE

  1. Montrer le christ en train de faire caca a l instar d’une troupe de religion adverse, il y a de cela quelques annees choque les idees de tolerance pour tous ceux qui croient en un dieu salvateur, bon et redempteur.

    Je comprends la laicite et la liberte d expression, mais de la meme maniere que l on accepte pas les fumeurs, par les non fumeurs ou les libertaires par les conservateurs, nous pouvons toujours trouver selon les coutumes un juste milieu sans que les deux parties ne se vexent.
    Il en va du respect de l interculturalisme.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.