La réunion du 15 mai entre le Président de la République Michel Aoun et le Président de la Chambre sortante Nabih Berry. Crédit Photo: Dalati & Nohra
La réunion du 15 mai entre le Président de la République Michel Aoun et le Président de la Chambre sortante Nabih Berry. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Les manoeuvres politiques pour la formation du prochain gouvernement débutent par différentes réunions entre dirigeants politiques libanais, alors que la session inaugurale du prochain parlement est attendue pour le 22 mai 2018.

Ainsi, le Président de la République, le Général Michel Aoun, s’est entretenu avec le Président sortant de la Chambre Nabih Berry qui est assuré de retrouver sa place au perchoir. Autre réunion, celle du Premier Ministre sortant, Saad Hariri, qui a reçu le dirigeant des Forces Libanaises Samir Geagea devenu l’une des principales forces d’opposition.

Selon certaines sources, Nabih Berry souhaiterait obtenir un large consensus au sujet des personnes qui seront présentes au prochain bureau du Parlement et ainsi faciliter la formation du prochain gouvernement. Nabih Berry n’aurait pour l’heure mentionné aucun nom. Il aurait reçu dans sa tâche, le soutien du Hezbollah en raison de la situation régionale et notamment en raison de la montée des tensions sur le théâtre syrien. Il aurait d’ailleurs estimé ses relations avec le Président de la République comme excellentes à l’issue de sa rencontre.

Le Président d’Amal n’aurait cependant par exclu une prochaine rencontre avec son homologue du Courant Patriotique Libre Gébran Bassil avec qui il aurait eu dernièrement d’importants différents.

Des tensions seraient également apparues entre Courant Patriotique Libre et Forces Libanaises en dépit de la conclusion des accords de Maarab qui avaient permis l’élection du Président de la République. Ces tensions restent toutefois minimes, indiquent certaines sources.

Le dirigeant des Forces Libanaises se serait rendu au Grand Sérail pour y rencontrer le Premier Ministre sortant Saad Hariri. Il a déclaré espérer que le prochain gouvernement comporte de nouveaux visages permettant la mise en place de nouvelles approches pour résoudre les crises politiques et économiques.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.