Un lionceau victime d’un trafic et découvert au Liban a finalement été envoyé à un sanctuaire. Il s’agit du 15ème lion secouru par l’association Animals Lebanon.

Selon Animals Lebanon, l’animal – âgé de seulement quelques mois – a été découvert dans un zoo privé au Sud Liban oû il vivait seul, à une exception près, il s’est en effet lié d’amitié avec un chien.

Il a été donné par propriétaire à l’association qui l’a prénommé Stuart.

Après 3 mois nécessaire à ce que Stuart se voit accordé un permis de voyager et différents papiers également nécessaire, il a reçu la visite d’un vétérinaire spécialisé, Ian Sayers.

Le Site de l’Association

Animal Lebanon

Ce vendredi matin, Stuart a pris l’avion pour rejoindre Cape Town en Afrique – où il débutera une nouvelle vie au sanctuaire Drakenstein Lion Park – du Sud via Dubaï. Il y retrouvera plusieurs lions également secourus. Ils ne peuvent cependant pas être généralement réintroduits dans un milieu sauvage. Ayant déjà fréquenté l’homme, ils ne pourraient pas y survivre.

Pour rappel, déjà à plusieurs reprises, des lions, des tigres et d’autres animaux sauvages ont déjà été retrouvés au Liban où ils rentrent en contrebande et en contradiction avec les réglementations locales. Ils sont souvent revendus à 10 000 USD à des personnes ne sachant pas les entretenir. Nombreux sont ceux qui décèdent faute de soin approprié.

En août 2017, le Liban avait adopté une loi de protection des animaux longtemps attendue qui établit les règles pour la possession d’animaux domestiques ainsi que les régulations des zoos et animaleries. Cette réglementation interdit la possession d’animaux sauvages ou menacés. Elle pénalise également les abus contre les animaux qu’ils soient domestiques ou sauvages.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.