Un tanker dans la mer
Un tanker dans la mer

Une agence de presse iranienne a confirmé le transbordement à bord d’un tanker d’une importante cargaison de fioul à destination du Liban, conformément aux propos tenus par le dirigeant du Hezbollah ce matin, Sayyed Hassan Nasrallah.

L’agence de presse Reuters qui cite cette dépêche, indique que cette cargaison appartiendrait à un groupement d’hommes d’affaires libanais chiites alors qu’un bras-de-fer indirect a actuellement lieu au Liban même.

Suite à l’annonce du Hezbollah, les Etats-Unis ont en effet annoncé vouloir faciliter l’importation de gaz égyptien via la Syrie et la Jordanie à travers d’un financement de la Banque Mondiale, un projet vieux d’une vingtaine d’années qui vise à améliorer la structure des coûts de l’EDL via la conversion de ses centrales de production du fioul au gaz. Ce projet cependant se heurte à des détails techniques comme la conversion de ces centrales elles-mêmes mais également à la remise en état du gazoduc censé fournir le Liban. Par ailleurs, la guerre civile syrienne avait retardé la mise en place de ce projet. On ignore si Damas acceptera de coopérer avec Washington en vue de faciliter le transit de ce gaz à destination du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն