Maman, explique-moi les riches

3

Franchement, hier, en voyant les différents ministres, députés et autres saintetés défendre les nouvelles taxes, j’ai eu les larmes aux yeux. Des fois qu’est-ce que le prolétariat peut être injuste et ingrat. Tfiiiiiiiih de nous !

En fait, on n’a rien compris. Et pour cause, c’est un problème de dialectique.

Laisse-moi t’expliquer le concept de « riches » pour que tu te le mettes en tête une fois pour toutes.

Les riches ne sont pas ceux qui passent leurs vacances d’été sur la Côte d’Azur ou aux Bermudes, ce sont tous ceux qui vont à la plage. Tu as un chalet à Holliday Beach, Rimal ou autre? Tu vas nager à Jiyeh ou à Jounieh ? Horreur et luxure ! Tu es un sale riche. La classe moyenne, elle, va nager sur les belles plages gratuites de Beyrouth, comme Ramlet el Bayda… Non, attends, ils l’ont aussi prise aux riches celle-là… je corrige… La classe moyenne, elle, va nager sur les belles plages gratuites de Beyrouth, comme la Costa Brava… Vas-voir comme c’est beau et coloré, mais attention quand même de ne pas être pris pour une mouette.

Tu crois que les riches sont ceux qui passent des heures au téléphone mobile sans se soucier de la facture. Que nenni ! Les riches sont tout simplement ceux qui ont un téléphone mobile et c’est bien fait qu’ils soient taxés. La classe moyenne, elle, n’a pas besoin de téléphone. D’ailleurs, plus elle se tait, mieux c’est. Comme dirait ton zaïm : «ne parle pas! Je ponds des conneries à ta place».

Tu mets ton argent dans la banque ? P… de riche de mes deux ! La classe moyenne met son argent dans ses poches. C’est en plus un bon indicateur de richesse. Tes poches doivent rester vides, sinon tu passes à la classe sociale supérieure et tu deviens un nouveau riche, ce qui n’est pas très cool en société. Bien sûr, il y a une clause dans la loi de la taxe qui interdit aux banques de percevoir la taxe du consommateur directement et interdit aux consommateurs d’avoir les larmes aux yeux ou de rigoler en lisant cette loi.

Finalement, il y a aussi la TVA qui ne s’applique qu’aux riches. Le ministre a bien expliqué que la loi ne s’applique pas à la farine mais on ne sait pas encore si elle s’applique au sac en plastique pour tenir le pain, au petit bout de fer pour fermer le sac en plastique, au savon pour nettoyer le four, aux gants et au bonnet du boulanger, au papier pour imprimer la facture, et à tout le reste. En fait, la taxe ne s’applique pas à ceux qui font le pain chez eux, à condition d’acheter la farine à la source, c’est-à-dire à l’état de blé sauvage, de la concasser avec les dents et de la transporter dans tes mains. Si tu as réussi jusque-là, arrange toi pour cuire la pâte rien qu’avec la lumière du soleil et voilà ton pain hors taxe.

Bon, trêve de rigolade méchante et sournoise. Le grand manitou a expliqué que sans taxe, point d’augmentation de salaire. Toutes les autres solutions, comme réduire la dépense annuelle de 2 milliards de dollars de l’EDL ou réduire le coût de la corruption estimé à 3 milliards de dollars par an via l’informatisation du système ou régler notre différend avec tous les pays de la planète pour ramener quelques touristes, sont utopiques. La seule solution, ton zaïm l’a bien expliquée, sont ces taxes nouvellement votées.

Tu vas évidemment me dire – tu exagères – que ces taxes vont s’appliquer à toutes ces personnes dont on vient de hausser le salaire, et que ce qui va rentrer d’une poche va sortir de l’autre. Tout d’abord, je te réponds que c’est impossible, sauf si les poches sont trouées et reliées par un tube avec un système d’aspiration en alternance. Deuxio, je te réponds que c’est tout logique: lorsqu’on va leur hausser leur salaire, ces fonctionnaires vont devenir des sales riches comme toi et c’est bien fait pour eux qu’ils soient taxés !

Pour terminer, je remercie chaleureusement tous ceux qui se tuent à nous expliquer tout ce qui nous dépasse et qu’on ne nous a pas appris dans les livres, dans les universités, sur YouTube et Google search. Vous êtes des mamans pour nous. Bonne fête!

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.