C’est par une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux que le célèbre chanteur libano-américain Mika a proclamé son soutien – en anglais – aux protestataires qui sont au Xème jours d’action contre le gouvernement libanais qui dénoncent la corruption de la scène politique.

Le chanteur a indiqué avoir changé le profil de sa page Facebook, de son compte Twitter et regarde ce qui se déroule sur place. Il a indiqué avoir vu des jeunes personnes, des enfants, des personnes plus âgées exprimer leurs frustrations par rapport à l’établissement politique en place, quelque soit la classe sociale ou religion dans l’unité. Cela est très touchant, dit-il, de le voir même à distance.

Mika, ainsi que ses proches, indique suivre de prêt les évènements qui se déroulent actuellement.

Cet enregistrement a été effectué peut avant son apparition hier à Paris lors de l’émission The Voice Kids.

Pour rappel, les manifestations ont débuté dans la nuit de jeudi 17 octobre au vendredi 18 octobre après la décision du Ministre des Télécommunications d’imposer une taxe – depuis annulée – sur les services VOIP comme WhatsApp. L’étincelle a été du fait d’un incident entre les manifestants alors en petit nombre dans le Centre Ville de Beyrouth avec les gardes du corps du Ministre de l’Education qui ont tiré en l’air sans sommation. Depuis les manifestations se sont étendues dans l’ensemble du Pays et se poursuivent depuis 10 jours en dépit du programme de réforme économique présenté par le Premier Ministre Saad Hariri et des appels aux calmes du Président de la République, le Général Michel Aoun ou encore du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah.

Les protestataires – qui bloquent toujours les principaux axes routiers – exigent la démission du gouvernement et des parlementaires accusés d’être corrompus et d’avoir poussé le Liban dont l’endettement public dépasse les 150% du PIB vers une quasi-faillite financière.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.