L’ancien président de la chambre et seul candidat, Nabih Berri, devrait être réélu ce mardi à la tête du parlement. Sauf surprise de dernière minute, la session devrait s’ouvrir au parlement à partir de 11 heures. Le président de la chambre, nouveau doyen en terme d’âge, devrait directement présider la session conformément au règlement de la chambre.

Seule inconnue pour le moment, le nombre de député qui seront présents lors de cette première session et l’obtention où non du quorum nécessaire à l’organisation du scrutin. S’il réussi, il pourrait être élu au premier tour avec le soutien du Mouvement Amal, du Hezbollah mais également du Parti socialiste Progressiste qui fera là faux-bond à son nouvel allié des Forces Libanaises lors du scrutin du 15 mai. À l’heure actuelle, on indique qu’il pourrait disposer de 65 à 67 voix en sa faveur, le nombre de députés le plus faible depuis sa première élection de 1992 où iil disposait alors d’une importante marge. Le cas échéant, seul candidat, il sera réélu au tour du 3ème tour à la majorité relative.

Né le 28 janvier 1938 à Bo au Sierra Leone, Nabih Berri est un président de la Chambre des députés du Liban depuis 1992, ainsi que le chef du mouvement Amal. Il a ainsi été élu une première fois en 1992 puis réélu en 1996, 2000, 2005, 2009 puis en raison de l’extension du mandat de la chambre, en 2018.

Nabih Berri fait parti de la classe politique qui avait été pourtant largement critiquée ces dernières années en raison de la corruption et du népotisme qui règne au sein des administrations publiques. Durant son règne, il aura notamment réussi à contrôler le ministère des finances ces dernières, le faisant revenir à un de ses proches comme Ali Hassan Khalil, mis en examen pour homicide dans le cadre de l’enquête portant sur l’explosion du port de Beyrouth ou encore Ghazi Zoaiter, ancien ministre des travaux publics, également membre du mouvement Amal.

Il sera pourtant réélu comme député à l’issue des élections législatives du 15 mai 2022, perdant cependant 46 voix par rapport aux élections de 2018, contrairement aux élections précédentes durant lesquelles il obtenait un nombre important de suffrages toujours en forte croissance.

Suite à l’élection du président du président de la chambre, il s’agira ensuite d’élire un vice-président de la chambre et les membres du bureau du parlement.

La compétition semble être plus serrée concernant la vice-présidence du parlement avec les candidatures déclarées d’Elias Bou Saab pour le courant patriotique libre

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.