Le président du parlement Nabih Berri s’est déclaré favorable au démantèlement du système de corruption au Liban, notant que certains “exploitent la question de la corruption” afin de “cibler la résistance” et les “valeurs” du Hezbollah et du Mouvement Amal.

Il a ainsi indiqué s’exprimer au nom du mouvement Amal et du Hezbollah, appelant le système judiciaire à attaquer la corruption qui gangrène les administrations libanaises et indiquant que les 2 mouvements ne fourniront aucune protection politique. Il a cependant regretté que certains partis tentent de recourir à la haine sectaire notamment lors des évènements qui ont suivi le 17 octobre et suite à l’explosion du port de Beyrouth, le 4 août 2020.

Pour rappel, Nabih Berri s’en était alors vivement pris au juge Tarek Bitar, en charge de l’enquête concernant l’explosion du port de Beyrouth après que celui-ci ait mis en examen et inculpé pour homicide 2 de ses proches dont l’ancien ministre des finances Ali Hassan Khalil et des travaux publics Ghazi Zoaiter.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.