Nader Gaspard – considéré comme proches des partis politiques – élu nouveau bâtonnier du conseil de l’ordre des avocats de Beyrouth

358

Nader Garpard a été élu nouveau bâtonnier du conseil de l’ordre des avocats de Beyrouth, succédant ainsi à Melhem Khalaf. Dans son première allocution publique présentée suite à son élection, le nouveau bâtonnier a indiqué que l’immunité dont jouissent les avocats, ainsi que les fonds dont ils disposent constitueront la ligne rouge sur laquelle il ne transigera pas. Il a également abordé le plan national où il indique souhaiter oeuvre “avec courage, sagesse et transparence”.

Il ne s’agit pas de la première candidature de Nader Gaspard comme bâtonnier. Il avait déjà affronté Melhem Khalaf lors du précédent scrutin, bénéficiant de l’appuie du courant patriotique libre, du Parti socialiste progressiste, des forces libanaises et du courant du futur.

Il bénéficie aujourd’hui dans ce scrutin du soutien de ces partis auquel s’est également joint le mouvement Amal. Son élection constitue donc un échec aux mouvements de l’opposition aux partis politiques donc ceux de la révolution libanaise alors qu’un bras-de-fer a actuellement lieu avec eux au sujet de l’explosion du Port de Beyrouth. L’ancien bâtonnier avait ainsi fait de ce dossier son cheval de bataille avant d’être fortement critiqué ces derniers mois en raison de la paralysie de l’appareil judiciaire induite par la crise économique et l’arrestation de certains membres du barreau.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.