Le Ministère des Finances. Crédit Photo: Libnanews.com

Les charges salariales de l’état ont augmenté de 2.9% au cours de la première moitié de l’année 2019, indique un rapport du Ministère des Finances, cela en dépit de la politique d’austérité que souhaite mettre en oeuvre le gouvernement.

Ainsi, la charge salariale a atteint 3.28 milliards de dollars pour la première moitié de 2019, contre 3.19 milliards lors de la période précédente. 57.4% de la somme représenterait les dépenses salariales soit 1.88 milliards de dollars contre 2.07 milliards lors de la période correspondante de 2018, 26.3% les fonds alloués aux retraites des fonctionnaires, 12% aux indemnités de fin de service et 4.4% seraient des transferts financiers à des institutions publiques pour le paiement de leurs salaires.

L’augmentation serait attribuée à la hausse de 58% des indemnités de fin de services et à la hausse de 18.8% des retraites versées. Une diminution des salaires et des avantages annexes à hauteur de 8.9% a été constatée.

Le ministère indique que les hausses des indemnités de fin de service seraient motivées par l’adoption d’une nouvelle échelle salariale qui aurait encouragé à la retraite anticipée de nombreux fonctionnaires.

Au niveau sectoriel en général, 1.2 milliards des dépenses soit 64.4% de cette somme serait à destination du personnel militaire (812 millions de dollars), des forces de sécurité (298.5 millions de dollars, de la Sureté Générale (76.3 millions de dollars), et de la Sureté de l’Etat (25.2 millions de dollars), suivi de l’éducation nationale, avec 385.4 millions de dollars soit 20.5% des dépenses, de 201 millions de dollars pour les autres catégories du personnel public.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.