Moins d'une minute de lecture

L’Armée Libanaise s’est déployée à Tripoli au Nord du Liban après un retour de la violence suivant l’annonce du décès d’un manifestant durant la nuit de lundi à mardi.

Les funérailles de l’homme ont ainsi été suivies de violentes scènes dans les rues de la capitale du Nord du Liban. Une agence de la Banque Libano-Française aurait été ainsi incendiée.

Ce dernier, Fawaz Fouad Samman, âgé de 26 ans, aurait été tué par une balle alors que des incidents opposaient manifestants et soldats libanais. Les manifestants dénoncent la détérioration des conditions sociales et économiques alors que la livre libanaise a chuté la semaine dernière au marché noir, entrainant une hausse des prix des produits de consommation les plus courants.

L’Armée Libanaise a, de son côté, indiqué que 54 militaires auraient été blessés dans ces heurts. Un véhicule militaire a également été incendié.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.