Quand un corps est malade, il traduit un dysfonctionnement et des symptômes. Le Libanais souffre d’une multitude de maux dont certains composent une irresponsabilité citoyenne cumulée et générationnelle. Les conséquences environnementales et économiques exposent notre pays à de grands problèmes sanitaires.

Cependant,  une problématique initiale très complexe émane d’une majorité de libanais qui persiste à valider des politiques adverses et sous influence. Les familles de nos arrières parents ont construit la façon de concevoir et de vivre dans nos communautés. La culture d’une histoire commune indique de fières appartenances mais surtout la prévalence des identités, groupales et collectives. La famille patriarcale va le plus souvent consacrer le rapport aux liens hiérarchiques. Il s’agit de devoir faire ou pas, de plaire ou de convenir, de se retenir ou faute de mieux de se taire afin de ne pas critiquer ou de s’opposer à un système donné. 
 

L’obligation et la redevance à un milieu d’origine constituent la forme autoritaire de la concordance aux règles mises en place. Néanmoins, c’est à partir de sa conscience et de sa réflexion que l’individu est censé décider et choisir sa relation aux autres sans devoir se plier à leur ordre. La personne qui s’assume par la liberté de ses actes exprime un parcours issu de la petite enfance. Celui-ci confirme l’importance d’acquérir une autonomie apprise à la maison pour être appliquée dans la vie. On devient alors  responsable de son indépendance. Néanmoins, le plus inquiétant ne relève non pas uniquement des mauvais bilans de la gouvernance au Liban et de la constante régression de sa courbe démocratique mais des applications arbitraires. Elles correspondent en de nombreux points à des structures familiales ou protégées, définies pour perdurer. 

Ainsi, le jeune peut bénéficier de l’appropriation des aînés, des gâteries, des droits privilégiés et des gratifications multiples tant que les parents dans la famille apprécient son obéissance. En rassurant la confiance de son milieu social il va pouvoir bénéficier d’une zone de confort plus large. Cependant, les failles institutionnelles et économiques dans notre pays sont souvent inhérentes au protectionnisme. Là où le membre protégé devra convenir aux sous entendus, aux contours obligés et aux abstinences opportunes afin d’éviter de vivre les inconvénients de sa différence, de risquer de se mettre en conflict et de perdre alors des  avantages relationnels.  

Pour mieux comprendre la problématique d’un état défaillant, il s’agirait non seulement d’accuser des politiques corrompues mais de constater qu’elles concernent des personnes éduquées à tolérer la culture du fait accompli dès le plus jeune âge. Ce tableau est celui des ensembles semblables, des familles aux rigides traditions et des politiques auto-suffisantes. Elles ont en commun, la structure de leurs préservations ainsi que l’inquiétude de la démarcation imprévue.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.