Le premier ministre désigné Najib Mikati s’est rendu auprès du Président de la République, le général Michel Aoun pour évoquer avec lui la composition du prochain gouvernement. Aucune déclaration n’a été faite par Najib Mikati à l’issue de cette nouvelle réunion.

Cette nouvelle réunion intervient alors que les informations actuelles font état du maintien du gouvernement actuel, tout en remplaçant certains ministres, notamment Issam Sharaf El-Din et Amin Salam et la nomination par le président de la république des prochains détenteurs de ces 2 portefeuilles, après que Walid Joumblatt ait refusé de nommer un successeur au ministre des déplacés.

Cette nouvelle réunion intervient alors que des altercations verbales ont opposées Najib Mikati au président du Courant Patriotique Libre Gébran Bassil. Ce dernier accusait le premier ministre désigné de ne pas vouloir en réalité permettre la formation d’un nouveau gouvernement.

Le conseil consultatif d’état a d’ailleurs confirmé qu’un gouvernement sortant ne peut gouverner, rendant nécessaire la mise en place d’un nouveau cabinet, alors que des décisions cruciales sont attendues notamment face à la crise économique que traverse actuellement le Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.