Les autorités libanaises ont annoncé le versement dès la semaine prochaine d’une aide prévue dans le cadre du soutien à la population la plus vulnérable face à la crise économique.

Celle-ci sera destinée à 150 000 familles éligibles alors que la crise sociale et économique s’aggrave, a annoncé hier le ministre des affaires sociales Hector Hajjar au président de la république, le général Michel Aoun.

Parmi les personnes bénéficiaires, les familles qui ont à leur charge une personne âgée ou handicapée, un logement vétuste et d’autres critères liés aux revenus.

Le financement devrait être assuré par la Banque Mondiale et s’articule autour de 3 programmes, le programme Aman , le programme de soutien et le programme de la carte de financement.

Dès la semaine prochaine, une somme de 20 USD par enfant devrait être accordées pour les familles comptants 6 enfants, une somme à laquelle s’ajoute 25 USD. Au total, une famille de 8 personnes pourrait ainsi percevoir 145 USD au total.

Cependant, de source médiatique, on indique que les fonds ne sont pas encore disponibles en raison de différends entre la Banque Mondiale et les autorités libanaises. Il s’agirait notamment d’un différend portant sur la nature des fonds, l’institution internationale souhaitant à ce qu’ils soient versés directement en dollars ou à parité réel en Livres libanaises. Côté Banque du Liban, on souhaite à ce qu’ils soient versés en livres libanaises à un taux de parité différent.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.