L’agence nationale d’information indique que les stations-essence de la région de Nabatiyeh ont cessé de fonctionner suite à la rupture de leurs stocks.

Cette information intervient alors que les sociétés distributrice d’essence ont indiqué ne pas avoir reçu les lignes de crédit nécessaires de la Banque du Liban, afin d’acheter le carburant sur les marchés internationaux.

Les réserves monétaires- qui sont en train de s’épuiser – suscitent une profonde inquiétude. Ainsi le gouverneur de la Banque du Liban avait indiqué que le programme de subvention accordé pour l’achat des produits de première nécessité, carburants mais aussi médicaments ou farine, devrait s’achever d’ici moins d’un mois et demi.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.