2 minutes à lire

Alors que des bus ont déjà quitté Tripoli en direction de Beyrouth, les forces de sécurité libanaises se déploient de manière importante à proximité de l’Ambassade de France et de la Résidence des Pins.

L’ambassade de France a également relayé un message de prudence adressé aux expatriés français présents au Liban sur ses comptes sociaux.

Pour rappel, une marche devrait partir du centre-ville de la capitale, en direction du compound diplomatique, rue de Damas. L’université St Joseph a ainsi interrompu ses cours des campus situés à proximité pour éviter tout incident, le périmètre sécuritaire étant plus important que prévu à l’origine.

Les forces de sécurité et autorités libanaises craignent de voir survenir des incidents similaires à ceux de février 2006 quand un journal danois avait publié des caricatures du prophète Mohammed. La manifestation qui s’est déroulée à l’appel de fondamentalistes sunnites avait abouti à l’incendie de l’immeuble hébergeant la représentation diplomatique danoise au Liban et au saccage de l’Eglise Mar Maroun située à Saïfi.

Les manifestants entendent dénoncer la publication par le journal Charlie Hebdo de nouvelles caricatures représentant Erdogan et évoquant le prophète. Hier, une vague d’attaques au couteau a frappé la France, faisant 3 morts à Nice. Une autre attaque a également eu lieu à Avignon.

Par ailleurs, un vigile du consulat général de France à Djeddah a été victime d’une tentative de meurtre. Il est actuellement hospitalisé et sa vie ne serait pas en danger.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

1 COMMENTAIRE

  1. EN AVIGNON CE N’EST PAS UN BOURRICOT QUI A ETE TUE PAR LA POLICE MAIS UN FRANCAIS ET PERSONNE NE HURLE. AU SLOGAN DES OCCUPANTS ARABES DU LIBAN SIC NOUS VOULONS UN ETAT ISLAMIQUE — ENFIN LES MAHOMETCHIASSES DISENT LA VERITE –JE REPONDS NOUS VOULONS UN ETAT PHENICIEN ARABES HORS DE LA PHENICIE

Comments are closed.