Face aux pénuries et à la hausse des prix des carburants, les manifestations se multiplient

156

D’importants embouteillages ont actuellement lieu sur les axes principaux du Liban. En causes, manifestations contre la dégradation des conditions sociales et économiques mais aussi les pénuries de carburants et les nombreuses queues devant les stations essence où le précieux liquide reste disponible.

Pour rappel, le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé a annoncé l’arrêt hier, des subventions accordées à l’achat des carburants faisant crainte une hausse importante des prix alors que la livre libanaise a déjà perdu 90% de sa valeur par rapport au marché noir en dépit de l’engagement de la Banque du Liban à maintenir le programme de subvention jusqu’à la fin de l’été en contrepartie d’une hausse de la parité qui passe de 1507 LL/USD à 3900 LL/USD le mois dernier.

Désormais le prix des carburants pourrait s’aligner sur un bidon de 20 litres de 15 à 20 USD au taux de parité du marché noir

Cette décision du gouverneur de la Banque du Liban a été vivement dénoncée par le président de la république, le général Michel Aoun et le Premier ministre sortant Hassan Diab qui soulignent que ces subventions ne peuvent être levées tant que le programme de rationnement en faveur des personnes les plus vulnérables n’a pas été mis en oeuvre, conformément à une loi adoptée le mois dernier par le Parlement.

Par ailleurs, outre les embouteillages induits par les files d’attente, des manifestants bloquent les axes principaux du Pays.

L’accès sud de la capitale Beyrouth, est interrompue au niveau de la localité d’Ouzai à proximité de l’hôtel Marriot. Des pneus ont également été incendiés du côté de l’autoroute de Jiyeh.

 Saïda au Sud du Liban, la place Nejmeh voit son trafic être interrompue par les chauffeurs de taxi qui protestent contre la hausse attendue des prix, tout comme à Tyr où les voitures ne peuvent circuler au niveau du rond point Al-Alam.

Au Nord du Liban, les routes principales du Akkar voient le trafic être perturbé notamment sur la place principale de Halba ou encore la route maritime. La route de Sir Denniyeh est également interdite à la circulation et des pneus y sont actuellement incendiés.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.