L'ancien Premier Ministre Fouad Saniora
L'ancien Premier Ministre Fouad Saniora
Moins d'une minute de lecture

Des protestataire se sont rassemblés devant la résidence de l’ancien Premier Ministre Fouad Saniora qu’ils accusent de corruption et devant la Banque du Liban (BDL) pour dénoncer la politique monétaire conduite par le gouverneur de l’institution Riad Salamé.

Pour rappel, l’ancien Premier Ministre avait été accusé d’avoir participé à la disparition de 11 milliards de dollars lors de son mandat sans que des suites judiciaires aient pu prendre la suite en raison de la protection que lui ont accordé le Courant du Futur du Premier Ministre Saad Hariri et du Mufti de la République, le Cheikh Derian.

Les manifestations ont débuté ce vendredi soir après que le gouvernement ait annoncé l’adoption d’une taxe sur les communications VOIP dont WhatsApp, mesures aujourd’hui abrogées, les protestataires dénoncent les conditions sociales et économiques ravageant le Liban, mais également la corruption et le détournement des fonds publics qui sont largement responsables du creusement du déficit public qui atteint 150% du PIB, soit 85 millards de dollars.

Pour rappel

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.