Le célèbre moteur de recherche Google a mis en ligne ce dimanche un autre Doodle, celui de la non-moins célèbre barque solaire de Khéops et avec elle, le rappel des relations commerciales entre l’Egypte et la Phénicie, dont une grande partie se trouve au Liban actuel.

Les relations entre l’Egypte ancienne et les royaumes phéniciens sont évidemment anciennes. On peut se rappeler de la légende d’Isis et d’Osiris. Isis, en route pour retrouver le corps de son défunt mari assassiné par son frère Seth, courroucée par un vent en provenance d’une vallée, l’aurait desséchée d’un regard. Cette vallée ne serait autre que celle de Fidar, située au Sud de la Ville Antique de Byblos.

C’est également à Byblos qu’elle découvrira le corps de son défunt mari dans le tronc d’un arbre précieux, longtemps travaillé par l’eau et le sel, et qui sera l’un des piliers du Palais du Roi. Elle le prendra alors en Egypte, le ressuscitera et auront ensemble Horus. Mais ceci est une autre légende.

Le colosse de Melqart. Crédit Photo: Libnanews.com

C’est cependant dans cette même ville de Byblos que nombreux vestiges d’inspiration égyptienne seront découverts. Certains figurent notamment au Musée National de Beyrouth, à l’exemple du fameux colosse de Melqart.

Les objets du Musée National de Beyrouth d’inspiration égyptienne

Byblos exploitait ainsi une partie de sa production de Cèdre, non pas seulement à la construction de navires mais également à l’exportation.

Lire également

On retrouvera par exemple ce bois de Cèdre comme principal bois composant la fameuse barque solaire de Khéops.

La Barque Solaire de Khéops, faite de Cèdre du Liban

Barque solaire  de Khéops en bois de Cèdre du Liban et reconstituée. Source Wikipedia
Barque solaire de Khéops en bois de Cèdre du Liban et reconstituée. Source Wikipedia

La barque solaire était étroitement liée au cycle perpétuel du lever et du coucher du soleil est comparable au cycle de la vie et de la mort. Ainsi, chaque matin le soleil naît à l’orient, croît jusqu’au zénith, puis vieillit jusqu’à l’occident où il disparaît dans le royaume des morts, un peu comme le voyage d’Isis en Phénicie.

Barque solaire reconstituée ayant servis de barque funéraire retrouvée en 1954 devant la pyramide de Gizeh
Barque solaire reconstituée ayant servis de barque funéraire retrouvée en 1954 devant la pyramide de Gizeh

Découverte en 1954 dans la nécropole de Gizeh, au pied des pyramides, la Barque Solaire – objet funéraire – était alors démontée entreposée.

D’une longueur de 43,4 mètres sur une largeur de 5,9 mètres, elle était destinée probablement à transporter Khéops, deuxième pharaon de la IVème Dynastie de l’Ancien Empire, 4 500 ans donc avant Jc, dans l’au-delà, rejoindre ainsi Osiris, Isis et les autres dieux égyptiens dans le Monde des Morts.

Restaurée et encore, il y avait peu à faire, mais surtout remontée comme elle le fut à son origine, la barque est désormais exposée dans un petit musée situé aux pieds de la Grande Pyramide de Khéops depuis 1985.

Ainsi, un peu du Liban s’y trouve également.

Les Doodles, une invitation à la découverte de sujets variés

Selon Google, le concept du doodle est né en 1998, avant même que la société ne soit officiellement fondée, lorsque les fondateurs de Google, Larry et Sergey, ont retravaillé le logo de l’entreprise pour annoncer qu’ils participaient au Festival Burning Man dans le désert du Nevada. Ils avaient placé le dessin d’un bonhomme stylisé derrière le deuxième « o » de « Google ».

Le logo modifié était une manière humoristique de faire savoir aux utilisateurs de Google que les fondateurs étaient « absents du bureau ». Même si ce premier doodle était assez simple, l’idée de décorer le logo pour commémorer des événements importants était née.

La création de doodles est devenue un effort de groupe pour animer la page d’accueil Google et faire sourire les utilisateurs de Google à travers le monde. 

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.