Le ministre de l’énergie Raymond Ghajjar a estimé que la contrebande d’essence en direction de la Syrie est à l’origine des pénuries d’essence au Liban, en raison du différentiel des prix entre les 2 pays.

En dépit d’une augmentation du prix de l’essence de plus de 50 % au Liban, un bidon d’essence coûte trois dollars environ alors qu’en Syrie, le même bidon coûterait entre 7 à 13 dollars.

Cette différence amène des contrebandiers à oeuvrer le long des frontières, cela en dépit des tentatives des autorités, de l’armée libanaise et des Forces de Sécurité Intérieure à les contrôler. Pour l’heure, le ministre précise que les quantités d’essence ainsi illégalement exportées sont inconnues.

Raymond Ghajjar a estimé que la solution actuelle tient à contrôler le prix de l’essence, indiquant que le programme de subvention ne sera pas levé avant l’approbation par les autorités d’un plan de rationalisation. Il appelle ainsi la population à éviter de constituer des stocks chez soi, des stocks dangereux, le gouvernement ne souhaitant pas mettre fin à ce programme dans un avenir proche. Enfin, il appelle les forces de sécurité et l’armée libanaise à contrôler de manière plus fréquente et plus efficace, les frontières avec la Syrie.

Cette information intervient alors que le programme de subvention aux carburants devrait s’achever à la fin du mois en raison de la diminution des réserves monétaires disponibles de la Banque du Liban, avait annoncé son gouverneur Riad Salamé.

Par ailleurs, celui-ci avait également indiqué dans une lettre adressée au ministre sortant des finances Ghazi Wazni que la banque du Liban ferait face a des difficultés de la part des banques correspondants à obtenir des lignes de crédit nécessaires pour l’achat outre des carburants, de médicaments ou encore de farine entrant dans le cadre du programme de subventions à l’achat des produits de première nécessité.

Il a également demandé une rationalisation du programme, avec la mise en place de cartes au bénéfice de personnes les plus vulnérables.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Español