427275-1C’est par un communiqué que la Banque Audi a répondu à l’article publié par le journal Al Akhbar qui avait accusé l’établissement bancaire d’héberger des comptes appartenant à l’organisation terroriste Daech via sa filiale turque, Odea, suite à la visite d’un responsable du trésors américain en charge de la lutte contre le terrorisme.

Selon le quotidien Al Akhbar, les autorités américaines auraient obtenu un certain nombre d’information confirmant les activités illégales entre l’organisation terroristes et des banques turques et irakiennes, suscitant la crainte que les filiales dans ces pays des banques libanaises puissent agir comme proxies pour atteindre les marchés internationaux via notamment le secret bancaire qui a toujours cours au Pays des Cèdres. Ainsi, les établissements libanais pourraient tentés de compenser la perte de compétitivité sur les marchés locaux.

Indiquant que le rapport publié dans les colonnes du journal libanais serait totalement imprécis et ne reflétant en aucune manière le contenu des discussions abordées avec le responsable américain, le communiqué de la Banque Audi a noté que son nom n’a jamais été mentionné à aucun moment et que les autorités turques n’ont jamais demandé à la filiale turque de prendre des mesures spécifiques dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le recyclage d’argent sale.

« La Banque Audi, ainsi que ses filiales présentes au Liban et à l’étranger, appliquent les standards les plus strictes concernant l’éthique et la pratique bancaire et obéit aux régulations locales et internationales dans tous les pays dans lesquels elle est présente », peut-on également lire.

Le Gouverneur de la Banque du Liban Riad Salameh avait déjà démenti tout financement par les banques libanaises de l’organisation terroriste Daech présente en Syrie et en Irak.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.