Le Siège de la Banque Audi, Beyrouth, Liban

Selon le quotidien libanais Al Akhbar citant des sources proches des milieux financiers, le vice-secrétaire adjoint américain en charge du dossier de lutte contre le financement des organisations terroristes Daniel Glaser aurait accusé les banques libanaises possédant des filiales en Syrie et en Irak de participer au financement de l’organisation terroriste Daech et cela en dépit de démenti formel du Gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh. Ces accusations visent en particulier la Banque Audi que les autorités américaines appellent à l’examen complet des opérations bancaires en Turquie.

Selon le quotidien, les autorités américaines auraient obtenu un certain nombre d’information confirmant les activités illégales entre l’organisation terroristes et des banques turques et irakiennes, suscitant la crainte que les filiales dans ces pays des banques libanaises puissent agir comme proxies pour atteindre les marchés internationaux via notamment le secret bancaire qui a toujours cours au Pays des Cèdres. Ainsi, les établissements libanais pourraient tentés de compenser la perte de compétitivité sur les marchés locaux.

Daniel Glaser aurait également confirmé l’existence de Daech au Liban et déclaré être inquiet de l’utilisation des banques libanaises dans le financement d’opérations terroristes.

La Banque Audi s’était implantée en 2011 sur le marché turc, suite à l’acquisition d’une licence. L’établissement bancaire avait annoncé une hausse de 15% de ses profits en février dernier, essentiellement suite à la contribution de sa filiale turque Odea à son bilan. Ses profits ont atteint 350 millions de dollars. L’apport des filiales étrangères dont la branche turque et la branche égyptienne de la Banque représente 42% de la somme totale des profits enregistrés en 2014. La Banque Libanaise a également indiqué que ses actifs gérés atteignent 42 milliards de dollars, soit en hausse de 5,8 milliards de dollars par rapport à 2013. Les dépôts de la clientèle atteindrait 35,8 milliards de dollars, soit en hausse de 15,2%.

Parmi ses principaux actionnaires, l’ancien premier ministre Nagib Mikati, Raymond Audi et des ressortissants saoudiens. La Banque compte près de 7000 employés dans le Monde dont 2900 au Liban et 1321 en Turquie.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.