La livre libanaise a, à nouveau, chuté sur les marchés parallèles atteignant son plus bas historique à 2 690 LL/USD indique le site Lebanese Lira Exchange.

La parité officielle est toujours de 1507 LL/USD pour un marché qui connait toujours une pénurie sévère de liquidité en devises étrangères pourtant nécessaires à l’achat de première nécessité.

Cette nouvelle intervient alors que 20 banques et dirigeants de banques ont vu leurs actifs être gelés suite à une décision du procureur financer, le juge Ali Ibrahim, dans le cadre de l’enquête sur les fonds transférés à l’étranger alors que les établissements financiers étaient fermés et qu’un contrôle des capitaux avait été ensuite instauré par l’Association des Banques du Liban à leurs réouvertures en octobre et en novembre 2019. Plus de 2.3 milliards de dollars auraient été ainsi transférés en Suisse, avaient indiqué les autorités libanaises.

Par ailleurs, la Ministre de la Justice a annoncé que le projet de loi visant à lever le secret bancaire au Liban a été approuvé par le conseil des ministres. Il reste encore à le voir adopté par le Parlement.

[supsystic-table-diagram id=’8′]

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.