Une nouvelle détérioration de la livre libanaise face au dollar est constatée ce samedi 2 mai, avec un taux de parité à 3 750 LL/USD à l’achat et 3 900 LL/USD à la vente au marché noir. La livre libanaise se rapproche ainsi dangereusement du seuil des 4 000 LL/USD qu’elle avait déjà dépassé la semaine dernière.

Par ailleurs, la grève générale entamée en début de semaine par les bureaux de change se poursuit toujours ce samedi. Les agents de change entendent protester contre l’arrestation de plusieurs membres, le 28 avril dernier, par les forces de sécurité. Ces derniers étaient accusés de ne pas avoir respecté la circulaire amendée 551 qui établissait une parité officielle de 3 200 LL/USD alors que la parité au marché noir était de 4 200 LL/USD.

Cette nouvelle intervient également alors que les autorités libanaises ont révélé le plan de sauvetage face à la crise économique. Ainsi, une dévaluation à hauteur de 3 500 LL/USD dans un premier temps puis un flottement de la monnaie locale dès les prochains mois est évoqué par le Ministre des Finances Ghazi Wazni, alors que l’Association des Banques du Liban entend contrer ces réformes qui prévoient une importante restructuration du secteur financier tant privé que public.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.