Le personnel des Nations Unies appelé à la prudence au Liban

178

Le personnel des Nations Unies présent au Liban est appelé à la prudence dans une lettre qui a été authentifiée en raison de la dégradation des conditions sociales et économiques actuelles.

Ainsi, le département en charge de la sécurité de l’organisation a conseillé de s’assurer d’avoir suffisamment de nourritures et d’eau pour une durée d’une à deux semaines, et notamment des boites de conserves.

Aussi, les réservoirs de leurs véhicules doivent être remplis et la prudence est de mise lors d’un passage aux stations essence en raison d’incidents qui se sont dernièrement produits suite à des pénuries de carburants.

Des stocks des traitements des personnes souffrant de maladies chroniques doivent être constitués pour une durée de 2 à 3 mois, tout comme, pour le personnel ayant des enfants en bas âge, des stocks de lait maternel.

Une certaine quantité d’argent tant en livres libanaises qu’en dollars doit être disponible en cas d’urgence tout comme les bougies, lampes torches ou encore allumettes en cas de pannes d’électricité intempestive.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն