Les autorités françaises ont salué la formation du nouveau gouvernement Diab, appelant à l’adoption de mesure urgentes et de réformes notamment économiques.

Un nouveau gouvernement libanais a été formé, dont le rôle essentiel sera de répondre aux attentes économiques, sociales et politiques exprimées par les Libanais depuis le 17 octobre dernier et de faire face à la crise profonde que traverse le Liban.

La situation difficile que connaît le Liban exige que son nouveau gouvernement prenne en priorité les mesures d’urgence à même de rétablir la confiance. Comme l’ont souligné les partenaires du Liban lors de la réunion du Groupe international de soutien (GIS) à Paris le 11 décembre 2019, des réformes profondes et ambitieuses seront nécessaires, notamment en matière de transparence de l’économie, de soutenabilité économique et financière, de lutte contre la corruption et d’indépendance de la justice.

Pour être efficace, il conviendra que ce gouvernement s’assure de l’engagement de tous les acteurs concernés et travaille dans un esprit de responsabilité. Le temps est venu pour l’ensemble des responsables libanais d’agir de manière collective et dans l’intérêt général de tous les Libanais.

Sur cette base, la France se tient prête à accompagner les autorités libanaises dans la mise en œuvre des réformes nécessaires et fera tout pour aider le Liban à sortir de sa crise. Elle réitère son attachement à la souveraineté, à la stabilité et à la sécurité du Liban qu’il est essentiel de dissocier des crises en cours dans un contexte de fortes tensions régionales. La France se tient, comme elle l’a toujours fait, aux côtés des Libanais.

Le Quai d’Orsay

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.