Moins d'une minute de lecture

Le Président de la Chambre a indiqué soutenir la candidature du Premier Ministre sortant Saad Hariri, démissionnaire depuis ce lundi 28 octobre. Pour rappel, Saad Hariri avait annoncé sa démission suite à d’importantes manifestations qui ont débuté dans la nuit du 17 au 18 octobre à Beyrouth.

Pour rappel, le précédent gouvernement Hariri III avait été formé en février 2019, après 9 mois de gestation, un important délai en raison de tensions entre partis politiques libanais. Ce retard avait déjà ajourné le programme de réforme présenté lors de la conférence d’aide au Liban d’avril 2018 et intitulée CEDRE. Il succédait déjà au gouvernement Hariri II démissionnaire à l’issue des élections législatives de mai 2018.

Selon les informations pour l’heure disponibles, le Président de la République, le Général Michel Aoun débutera ce lundi, les consultations obligatoires des députés afin de désigner un nouveau premier ministre. Saad Hariri est pour l’heure le seul candidat officiel, même si d’autres noms circulent selon certaines rumeurs.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.