La facade du Parlement Libanais. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com

La façon la plus simple de couler est de cumuler du poids ou des erreurs. Paradoxalement, pour le libanais, le moyen le plus sûr pour paraître debout en plein désastre, consiste à se cramponner à la logique du contour des normes démocratiques convenues pourtant, depuis l’indépendance du Liban.

Ainsi des cuisiniers de crus familiaux et féodaux usent de toutes sortes de combinaisons pour des recettes vidées du contenu national à part l’argument bourré de compromis pour « sauvegarder la paix civile » . 

L’irresponsabilité du soi disant citoyen et l’usure opportune d’une majorité d’élus constituent un espace toxique complexe aux chassés croisés  locaux et régionaux. Tant de libanais continuent de se percevoir en touristes, étrangers aux dysfonctionnements multiples de leur pays.

Cependant, un étrange tronc commun prévaut entre nombre d’électeurs et certains de leurs représentants. Il indique, de la ferme réminiscence d’un fier passé à l’espoir de vivre un jour démocratique ordinaire, des engagements tacites ou réels qui n’aboutissent toujours pas. 

Le libanais a surtout choisi de résoudre sa part du problème national en convertissant sa catastrophique réalité en des façades convenues et des formes obligées et ce, au détriment de devoir gérer des substances désobligeantes jusqu’au bout. La non prise en charge de sa réalité, de sa souffrance, de son rôle, de sa citoyenneté permet encore à des générations de politiciens de manier froidement des profits.

Ainsi, des espaces  qui semblent différents pour des gens et des  politiciens présentent des nœuds communs inquiétants ! Ces contextes évoquent des valeurs millénaires dignement vécues. Elles méritent bien plus que de longues évocations et des séquences festives alors que le faire face salutaire demeure utopique.

L’évitement entre nous est omniprésent ainsi que les conséquences néfastes de l’attenteisme, de l’abstinence et du mauvais choix. Le besoin vital des uns et des autres reste suspendu au mode conditionnel, au temps provisoire ou décalé.

Cependant, il s’agira de convaincre un individu censé issu de l’homme de Cro-magnon s’il vaudrait mieux se trouver une raison s’il a faim et se pourvoir des mêmes erreurs pour chercher la bonne solution ! 

L’apprentissage continu de la responsabilité citoyenne est un volet rarement présent dans notre société. Il devrait pourtant se poser à tous les niveaux pour que le rôle de chacun inclue des comportements conséquents, des communications constructives, des rôles correspondants, des fonctions adéquates et des politiques fonctionnelles.

« La verbalisation effrénée des prétextes, des justificatifs, des accusations et de l’impuissance ont pris dramatiquement le pas sur la recherche des raisons et des devoirs faute de la prise en charge individuelle de soi. La communication horizontale avec les composantes de la nation repose d’abord sur la reconnaissance explicite des potentiels, des réussites, mais aussi sur un aveu clair des échecs, des répétitifs malsains, des démissions et des résignations . »
J A,  » Répondre au déséquilibre national par des intelligences fonctionnelles ». 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

1 COMMENTAIRE

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.