Le ministère de la santé a indiqué que 5 414 personnes ont été diagnostiquées positives ce samedi, un taux toujours élevé après la journée record d’hier, alors que le directeur de l’hôpital gouvernemental de Bouar a fait part du fait que face à l’état de saturation de son établissement, les patients touchés sont désormais traités dans leurs voitures.

Cette information intervient alors que le directeur de l’hôpital universitaire Rafic Hariri a mis dos à dos à la fois les autorités libanaises et la population par rapport à l’extension importante du nombre de personnes contaminées au cours des derniers jours. Il avait ainsi indirectement fait allusion notamment aux rassemblements qui se sont déroulés durant les fêtes de fin d’année notamment dans les restaurants et les boites de nuit et qui ont amené à la contamination de nombreuses personnes qui aujourd’hui sont désormais hospitalisées.

Ainsi, Firas el Abiad note que le nombre de personnes en soin intensif a fortement augmenté, passant de 469 personnes à 535 personnes. Le nombre de personnes actuellement placées sous respirateur artificiel est également à la hausse passant de 141 cas à 175 cas en dépit d’une augmentation importante des décès. 

Les chiffres

Quels sont les chiffres clés de la progression du coronavirus COVID-19 au Liban?

Le seuil des 2000 cas quotidiens a été dépassé le 5 novembre 2020
Le Liban a franchi le seuil des 215 553 cas le 9 janvier 2021, celui des 180 000 cas, le lundi 31 décembre, celui des 160 000 cas, le 22 décembre, celui 150 000 cas, le 16 décembre, celui des 140 000 cas, le 9 décembre, celui des 130 000 cas, le 2 décembre, celui 110 000 cas, le 18 novembre, celui des 100 000 cas, le jeudi 12 novembre. Celui des 90 000 cas totaux a été passé ce vendredi 6 novembre.

Le cas des 200 000 cas locaux a été passé le 7 janvier, celui des 140 000 cas locaux le 11 décembre, celui des 100 000 cas locaux le 13 novembre, celui des 90 000 cas locaux, le samedi 7 novembre.

Le nombre de personnes en état critique est de 535 cas. 

Le nombre total de décès atteint jusqu’à ce jour est de 1590, il a passé le cap des 1000 morts, le 29 novembre, le cap des 900 personnes, le 22 novembre et avait passé le cap des 800 personnes, le samedi 14 novembre.
Le nombre de cas actifs dépasse le chiffre des 50 000 personnes, le 28 novembre.
Le nombre de guérisons a dépassé 100 000 cas le 14 décembre et celui des 70 000 cas, mardi 24 novembre.

Quels sont les chiffres du jour?

Au total, 215 553 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban, après avoir passé celui des 200 000 cas le jeudi 7 janvier.

Le nombre de contaminations locales quotidien est de 5 414 cas. 14 cas seulement sont en provenance de l’étranger. 

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 215 553 cas locaux et de 3372 cas en provenance de l’étranger. 

1 386 personnes seraient actuellement hospitalisées et, 535 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre également en hausse.
73 394 sont actuellement actifs et 140 569 sont guéries

20 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 1 590 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Le taux de positivité est en hausse à 15.1 %.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն