Deserted streets in Lebanon following the Coronavirus COVID-19 epidemic on Saturday March 14, 2020. Photo credit Francois el Bacha for Libnanews.com. All rights reserved
Deserted streets in Lebanon following the Coronavirus COVID-19 epidemic on Saturday March 14, 2020. Photo credit Francois el Bacha for Libnanews.com. All rights reserved

Les autorités libanaises envisageraient de réduire le coût des tests PCR. Cette décision viserait à encourager de nombreuses personnes à effectuer le fameux test pour déterminer si elles sont atteintes ou non par le coronavirus, indique une dépêche de l’Agence Nationale d’Information (ANI)

Le test PCR coute actuellement 150 000 livres libanaises, ce qui décourage de nombreuses personnes ,affectées par la crise financière que traverse le pays, de le faire.

Une réunion devrait ainsi avoir lieu entre le Ministre sortant des finances Ghazi Wazni, sa collègue du ministère du travail Lamia Yammine et le directeur de la Sécurité Sociale Mohammed Karaki ce jeudi.

Au total, 106 446 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban, passant donc du seuil des 100 000 cas depuis ce vendredi 13 novembre, alors que le Liban a imposé un confinement partiel dès samedi 14 novembre avec pour objectif de soulager le secteur hospitalier actuellement saturé.

Le nombre total de personnes décédées est de 827 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.