Moins d'une minute de lecture

L’opinion des industriels libanais s’est encore dégradée au cours des 4 premiers mois de 2020, indique un rapport de la Banque du Liban.

Les industriels libanais font état de 55% d’opinions favorables contre 50% lors de la période précédente et 25% lors de la période correspondante de 2019. Il s’agit de la plus forte proportion défavorable depuis le conflit de juillet 2006.

En cause, la crise économique mais aussi la situation politique et les manifestations qui ont eu lieu depuis octobre 2019. Le secteur est ensuite impacté par les mesures liées à la pandémie du coronavirus COVID-19 qui commençaient alors à être évoquées.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.