Le commandement de l’Armée Libanaise a annoncé avoir lancé une offensive militaire à 6 heures ce matin contre les zones tenues par l’organisation terroriste Daesh situées dans les hauteurs de la localité d’Ersal, au Nord Est de la Békaa, zone frontalière avec la Syrie.

Cette opération, intitulée Fajr al Jouroud, attendue depuis la défaite de l’organisation Al Nosra face au Hezbollah le 27 juillet dernier, a été annoncée par le Commandant en Chef de l’institution militaire, le Général Joseph Aoun. Elle fait suite à plusieurs jours de pilonnages des positions tenues par Daesh dans les hauteurs de Ras Baalbeck et de Qaa, situées dans la même région par l’artillerie de l’Armée Libanaise.

Les experts militaires ont averti d’une opération lente face à Daesh, estimant que la zone pourrait être massivement minée, alors qu’un certain nombre d’équipements militaires et de troupes de l’Armée, dont les unités commandos, ont été acheminées sur place. Une opération similaire contre Daesh aurait également été lancée par le Hezbollah et l’Armée Syrienne, de l’autre côté de la frontière.

Sur place, les hélicoptères d’attaque de l’Armée sont également entrés en action.

Le Président de la République s’est déplacé au Ministère de la Défense à Yarzé pour suivre le déploiement des troupes. On apprend également de source médiatique qu’elle aurait été décidée lors d’une réunion du  Haut Conseil de Sécurité, le 8 août dernier.

140 Kilomètres carrés sont occupés par Daesh depuis 2014, lorsque cette organisation terroriste a brièvement  envahi la localité d’Ersal avec Al Nosra, enlevant 9 militaires libanais dont le sort reste pour l’heure inconnu.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.