Le port de Beyrouth
Le port de Beyrouth
Moins d'une minute de lecture

En dépit d’une diminution des déficits publics à 21.89% pour les 9 premiers mois de 2014, le déficit commercial s’est accru, se portant à 83,63% en 2014 contre 81,51% en 2013, selon les statistiques publiées par les douanes libanaises. Les exportations ont ainsi atteint 3,313 milliards de dollars, en baisse de 15,8% par rapport à 2013, principalement à destination de l’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, de l’Afrique du Sud et de la Syrie. A noter une petite amélioration en décembre 2014, avec une augmentation des exportations de 10% par rapport à la période comparable de 2013. Cette dégradation serait essentiellement liée à la situation actuelle en Syrie, par lequel transite l’essentiel des marchandises libanaises.

Coté importation, le montant total est estimé à 20, 494 milliards de Dollars. Les premiers pays importateurs sont la Chine, l’Italie, suivie par les USA, la France et l’Allemagne.

73% des marchandises à destination du Liban sont arrivées via le port de Beyrouth, 17% par l’aéroport et seulement 5% par le port de Tripoli. Suite à la détérioration de la situation en Syrie, le transit cargo via l’aéroport de Beyrouth a augmenté de 80%. Ainsi, coté exportation, le port de Beyrouth représente désormais 43% du transit, 28% par l’aéroport et 15 via le point de passage libano-syrien de Masnaa.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.