Le port de Beyrouth
Le port de Beyrouth

En dépit d’une diminution des déficits publics à 21.89% pour les 9 premiers mois de 2014, le déficit commercial s’est accru, se portant à 83,63% en 2014 contre 81,51% en 2013, selon les statistiques publiées par les douanes libanaises. Les exportations ont ainsi atteint 3,313 milliards de dollars, en baisse de 15,8% par rapport à 2013, principalement à destination de l’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, de l’Afrique du Sud et de la Syrie. A noter une petite amélioration en décembre 2014, avec une augmentation des exportations de 10% par rapport à la période comparable de 2013. Cette dégradation serait essentiellement liée à la situation actuelle en Syrie, par lequel transite l’essentiel des marchandises libanaises.

Coté importation, le montant total est estimé à 20, 494 milliards de Dollars. Les premiers pays importateurs sont la Chine, l’Italie, suivie par les USA, la France et l’Allemagne.

73% des marchandises à destination du Liban sont arrivées via le port de Beyrouth, 17% par l’aéroport et seulement 5% par le port de Tripoli. Suite à la détérioration de la situation en Syrie, le transit cargo via l’aéroport de Beyrouth a augmenté de 80%. Ainsi, coté exportation, le port de Beyrouth représente désormais 43% du transit, 28% par l’aéroport et 15 via le point de passage libano-syrien de Masnaa.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.