Les réfugiés palestiniens présents au Liban ont manifesté à l’intérieur des camps et notamment dans celui de Beddawi et à Nahr Bared au Nord Liban ainsi qu’à Ein Helwé, a indiqué l’Agence Nationale d’Information (ANI).

Une grève générale a également été déclarée ce jeudi à Ein Helwé et Mieh Mieh à l’invitation des autorités palestiniennes et des comités populaires pour condamner la décision du Président américain de reconnaitre Jérusalem comme étant la capitale d’Israël.

Pour rappel, le Liban compte 12 camps pour, de source officielle, 225 125 réfugiés palestiniens essentiellement établis après la guerre israélo-arabe de 1948.

Suite à la signature des accords du Caire, les forces armées libanaises ne sont pas autorisés à entrer dans ces camps.