De nouvelles manifestations dénonçant la dégradation des conditions sociales et économiques et la dévaluation de facto de la livre libanaise face au dollar ont actuellement lieu dans différentes régions libanaises.

Si la circulation est pour l’heure normale sur la majorité des axes routiers dont le trafic avait été interrompu hier soir, des routes sont bloquées au niveau de l’autoroute de Qalamoun au niveau du rond point avec , de Beddawi et de la route maritime au niveau de Palma au Nord du Liban. Les axes routiers des localités de Bahsas et de Ghazieh sont également difficiles d’accès en raison de mouvements de protestations.

Autre fait à noter, le mouvement de protestation touche toutes les régions libanaises, y compris celles sous le contrôle du Hezbollah au niveau de la banlieue Sud de Beyrouth ou encore dans la Békaa.

Ce mouvement pourrait amener à une pression supplémentaire pour la formation le plus rapidement possible du prochain cabinet dirigé par le premier ministre désigné Saad Hariri et actuellement dans l’impasse en raison de dissensions importantes entre la présidence de la république et ce dernier.

Certaines sources notent également que la dégradation de la parité entre livre libanaise aurait été induite par l’achat massif de la part de banques locales de dollars sur le marché local alors que le délai au rapatriement de 3% des sommes placées auprès des banques correspondantes – sur l’initiative de la Banque du Liban et de la circulaire 154 – expirait le 28 février. Ces mêmes sources accusent ainsi le système bancaire de vouloir faire pression sur une partie de la classe politique et ainsi éviter certains plans d’action visant à restructurer le système financier local.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.