Telle est la question? Malheureusement, il en est ainsi. Les Libanais en sont venus à devoir choisir leur camp entre l’Iran et l’Arabie Saoudite. Il semblerait qu’ils n’ont pas d’autres choix. Les Chiites se tournent vers les Perses représentés par l’Iran et les Sunnites vers les Arabes représentés par l’Arabie Saoudite.

Qu’en est-il des Chrétiens en général et des Maronites en particulier? Une partie d’entre eux  est liée aux Perses et l’autre partie aux Arabes. De cette façon d’agir des Chrétiens nous viennent tous nos malheurs et tous les malheurs du Liban.

Cette division des Chrétiens est néfaste pour le Liban. Elle est  surtout néfaste pour les Chrétiens  eux- mêmes. Seule l’union des Chrétiens peut maintenir l’unité du Liban. Les Chrétiens unis serviraient de traits d’union entre les Chiites et les Sunnites. Ils calmeraient les ardeurs guerrières des uns et des autres. Ils serviraient de catalyseurs aux négociations entre ces deux communautés musulmanes au Liban. Ils les aideraient à trouver des points communs leur permettant de sortir de l’impasse où ils se sont  enfermés et de penser revenir cohabiter en paix dans notre patrie. Ces actions désintéressées des Chrétiens pousseraient peut-être les Chiites et les Sunnites à penser libanais avant de s’allier aveuglément aux Perses ou aux Arabes.

On pourrait se demander pourquoi  Chiites et  Sunnites ont choisi ces alliances fatales à la survie du Liban ? Les Chiites ont de tout temps été considérés comme la communauté la plus démunie du Liban. Pour se défendre et défendre le Liban-Sud des visées sionistes, ils ont d’abord créé le mouvement Amal (Amal est un acronyme pour « Afwaj al-Muqawa al-Lubnaniyah »), mouvement de résistance armée contre Israël puis le Hezbollah.  Le Hezbollah (arabe : حزب الله ḥizbu-llāh, « Parti de Dieu ») fut fondé en réaction à l’invasion israélienne du Liban en 1982, et en s’appuyant sur un financement iranien. Les Chiites ont alors pris conscience de leur puissance économique et militaire. Pour compenser leur complexe de frustration, ils ont cherché à s’imposer de la pire des façons aux autres communautés libanaises qui les ont toujours marginalisés. Ils ont voulu s’imposer en s’opposant à tout le monde.

Quant aux  Sunnites libanais, ils ont toujours profité des largesses économiques et financières de l’Arabie Saoudite pour se faire des fortunes colossales. Ils n’ont aucun intérêt à couper les ponts avec l’Arabie Saoudite pour ne pas couper les ponts avec la source de leurs fortunes. Ce n’est donc pas seulement par amour mais surtout par intérêt qu’ils ne peuvent fâcher les dirigeants saoudites. Au lieu de tenir compte du complexe de frustration des Chiites et d’essayer d’y remédier,  les Sunnites ont toujours manifesté un sentiment de supériorité vis-à-vis de ces derniers. Aveuglés par leurs richesses, les Sunnites ont accepté la proposition faite à feu Président Rafic Hariri. Cet accord consistait à donner aux Sunnites le droit de s’occuper de l’économie du Liban. En contrepartie les Chiites se réservaient le droit de s’occuper des affaires militaires du Liban. Ce partage des rôles entre  dirigeants sunnites et dirigeants chiites de l’époque a mené à la situation déplorable que nous vivons actuellement, à savoir le partage du Liban entre ces deux communautés.

Rien n’a été fait pour le Liban. Pour raffermir ce partage, l’Iran a continué  à aider financièrement et militairement les Chiites tandis que l’Arabie Saoudite a continué à consolider la puissance financière des Sunnites. Et les Chrétiens dans tout cela ? Rien du tout  sauf  qu’ils ont essayé  d’augmenter le nombre de leurs partisans pour mieux pouvoir  s’affronter dans la  rue.  Les leaders  maronites ont failli au rôle à eux dévolu par les enseignements du Christ. Ils  agissent en fonction de la Présidence. Leurs actions ne sont pas désintéressées. Tout candidat maronite est à la remorque des deux communautés antagonistes dans l’espoir d’accéder  au poste de Président de la République. Peu importe le reste. Au lieu de garder intacte sa dignité, il se plie aux exigences et aux diktats des leaders des communautés sunnites et chiites dans le seul but d’assouvir son ambition présidentielle.

Une fois élu, un tel Président est à la merci du clan qui l’a  aidé à accéder à ce poste. Il laisse faire ses alliés même si certaines prises de position de leur part se font au détriment de l’intérêt supérieur de la nation. Il profite de cette situation explosive pour se tourner vers ses intérêts et vers  les intérêts du mouvement politique dont il est le leader en vue de  raffermir sa position au sein de sa communauté. Sinon comment expliquer que nous en soyons arrivés à la situation actuelle au Liban.

Leaders  chrétiens du Liban, je vous supplie de vous réveiller de votre long état comateux. Pour une fois dans votre vie, prenez la peine de jouer votre véritable rôle dans ce Moyen-Orient en ébullition. Il y va de la  survie des Chrétiens dans cette région du monde. Soyez des messagers de Paix et d’Amour comme le veut Notre Seigneur Jésus Christ. Donnez le bon exemple aux peuples de cette terre sainte qu’est le Moyen-Orient. Retournez aux valeurs morales du christianisme. Je  supplie aussi les leaders sunnites et chiites de faire découvrir aux puissances mondiales que l’islam est une religion de Paix et d’Amour. L’islam  ne permet pas qu’on décapite des personnes au nom d’Allah. Qu’on cesse de faire le commerce de Dieu que ce soit d’ici, de là ou d’ailleurs.

A quoi bon vouloir être Président de la République à n’importe quel prix, à quoi bon toutes les armes en votre possession, à quoi bon toutes vos fortunes  si vous risquez de perdre la République par vos agissements immatures. De la survie de la République libanaise dépendent la survie des Chrétiens du Moyen-Orient mais aussi la survie des Chiites et la survie des Sunnites du Liban. Agissez en Libanais au lieu de chercher des protections chez les Perses et chez les Arabes. Perses et Arabes n’agissent qu’en fonction de leurs intérêts. Ils n’ont jamais aidé le Liban en tant qu’État. Ils ont aidé des communautés antagonistes pour faire leurs politiques.

Pour être cependant honnête et objectif, il faudrait reconnaitre, sans parti pris, que l’Arabie Saoudite a toujours couru au secours de l’ensemble des Libanais pour reconstruire ce qui avait été détruit par les différentes guerres contre Israël et aussi à chaque crise financière qui pointait à l’horizon. L’ingratitude n’a jamais été payante. La démagogie a toujours mené aux défaites les plus cuisantes. Après le changement de cap de la politique de l’Arabie Saoudite vis-à-vis du Liban et  son éventuel  conflit armé avec  l’Iran, il y a risque de voir la partition du Liban en zones d’influence perse et arabe. Nous devons  travailler pour les intérêts bien compris de notre pays et non pas pour les intérêts particuliers de certaines catégories de Libanais.

Vous me faites pitié, «  messieurs » les lèche-bottes. Cessez de vous humilier. Vous récoltez ce que vous avez semé. Hypocrites de tous bords, vous avez mené  le LIBAN à sa perte. Vous êtes prêts à tout pour garder intacts vos privilèges. Honte à vous. Votre comédie ne tient plus debout. Les masques sont tombés. La scène doit se vider. De nouveaux acteurs plus honnêtes sont prêts à prendre la relève. Allez vous  chamailler sur une ile déserte. Le peuple en a marre de vous. Le peuple veut vivre en paix, dans la dignité. C’est le seul service que vous puissiez lui rendre.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.