Le selfieà l'origine de la polémique avec Miss Liban Sally Jreige et Miss Israël, .
Le selfieà l'origine de la polémique avec Miss Liban Sally Jreige et Miss Israël, .

Miss Liban Sally Jreij aux cotés de Miss Israël, Doron Matalon et des Miss Slovénie Julija Bizjak et Miss Chine Du Yang, Il s’agit de la polémique du Jour au Pays des Cèdres à l’occasion de la préparation du concours de beauté Miss Univers qui aura lieu le 25 janvier à Miami en Floride aux Etats-Unis.

Pour rappel, le Liban et Israël sont techniquement en état de guerre depuis 1948 et connaissent périodiquement des conflits, celui du 12 juillet 2006 étant le dernier en date et quelques escarmouches depuis. Aujourd’hui, seuls le Liban, la Syrie et l’Iran poursuivent la politique de boycott décidé en 1948 par la Ligue Arabe mais jamais formellement annulé par cette dernière. Les autres pays de la Ligue Arabe, estimant devoir se conformer aux décisions de l’Organisation Mondiale du Commerce ont décidé de mettre fin à cette mesure. Coté libanais, les articles du Code Pénal sont généralement requis contre les personnes « ayant commis des crimes contre la sécurité extérieure de l’Etat, clause généralement requis contre les personnes entrant en compte avec des ressortissants israéliens.

Sally Jreij a indiqué sur le même réseau social que son homologue israélienne avait tenté plusieurs reprises de se prendre en photo avec elle. Elle accuse encore Doron Matalon de l’avoir prise au dépourvu afin d’obtenir le cliché et de l’avoir directement publié sur le réseau social Instagram.

Coté réactions locales, certains ressortissants libanais appellent au retrait de la candidate libanaise, estimant que ce cliché a été pris en toute connaissance de cause.

De son coté, Doron Matalon a réagi en déclarant que « C’est dommage que tu ne puisses pas mettre l’hostilité de côté ne serait-ce que pendant 3 semaines » et a accusé depuis sa compétitrice égyptienne d’éviter également tout contact avec elle depuis cet incident.

De tels incidents ont déjà eu lieu par le passé. En 2005, le Liban devait par exemple participer au concours Européen Eurovision avec comme candidate Aline Lahoud. Cette participation a été annulée, la télévision libanaise n’était pas en mesure d’assurer la diffusion de la performance de la candidate israélienne et cela conformément aux lois locales.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.