La Ministre sortante de l’Energie et des Ressources Hydrauliques a annoncé le report de la date de clôture du deuxième appel d’offre concernant l’attribution de nouveaux blocs pour l’exploration et, le cas échéant, l’exploitation des ressources pétrolières et gazières présentes dans la zone économique exclusive libanaise.

Ainsi, cet appel d’offre s’achèvera, non plus le 31 janvier 2020, mais le 30 avril 2020, indique un communiqué du Ministère. Ce report interviendrait à la demande de compagnies intéressées, pour leurs permettre de compléter les préparations administratives et techniques conformes au cahier des charges, précisent les autorités libanaises.

Pour rappel, le Liban avait attribué en janvier 2018, suite à un premier appel d’offre, à un consortium formé par Total (France), ENI (Italie) et Novatek (Russie), l’exploration et l’exploitation des blocs 4 et 9 se trouvant dans ses zones maritimes économiques exclusives. Une partie du bloc 9 est revendiqué par Israël et fait l’objet d’une médiation américaine. Les USA ont ainsi proposé au Liban 60% de la zone et 40% à l’état hébreu. Cette propositions a été refusée par Beyrouth.

Alors que l’exploration du block 4 aurait dû débuter fin décembre, les autorités libanaises restent toujours en attente du navire américain, le Tungsten Explorer, de l’armateur Vintage Drilling, qui devrait assurer les premiers sondages.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.