Dans une interview accordée à la Mtv Lebanon, le dirigeant des Forces Libanaises Samir Geagea a répondu aux propos tenus hier par le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah. Il a ainsi rejeté les accusations de ce derniers qui avait indiqué que les Forces Libanaises avaient soutenu les groupes terroristes Daesh et Al Nosra, indique que ceux-ci sont pire que le mouvement chiite.

Au sujet de l’adresse faite à la communauté chrétienne libanaise par le dirigeant du Hezbollah qui notait que les Forces Libanaises incitent à la guerre civile et rappelant que le mouvement chiite avait au contraire protégé les communautés chrétiennes au Liban et en Syrie, Samir Geagea indique que seule une minorité “connue” sera convaincue par ces remarques, insistant sur la rivalité désormais entre chrétiens et Hezbollah.

Concernant les accusations selon lesquelles les Forces Libanaises seraient impliquées dans la fusillade de Tayyouneh ce jeudi, Samir Geagea indique ne pas être inquiété par les résultats de l’enquête avant d’aborder les prochaines élections législatives pour lesquelles, les FL pourraient participer sans leurs alliés traditionnels du Courant du Futur ou du PSP. Samir Geagea indique espérer toutefois le soutien du parti Kataëb mené par Sami Gemayel.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.