Un représentant des distributeurs de carburant Fadi Abou Chakra a indiqué que les compagnies Coral et Total Liban ont décidé de démanteler les pompes des stations essence qui ne disposent plus de stock disponible.

Cette information intervient alors que le Liban souffre, depuis plusieurs mois désormais, d’une pénurie en carburants. Cette crise s’est encore aggravée depuis ces 2 dernières semaines après que le gouverneur de la Banque du Liban a annoncé la fin des subventions contrairement à ses engagements à les maintenir jusqu’à la fin du mois de septembre en contrepartie d’une hausse de la parité utilisée qui était passée de 1507 LL/USD à 3900 LL/USD.

Pour l’heure, il semblerait que celles-ci soient finalement maintenues, suite à une réunion de la commission parlementaire des transports en présence de représentants des sociétés de distribution de carburants et de la Banque du Liban, jusqu’à la mise en place du programme de rationnement à destination des personnes les plus vulnérables fin septembre.

Par la suite, les prix devraient ainsi être progressivement revus à la hausse.

On ignore si la Banque du Liban a accepté ce compromis.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն