Un ancien détenu Libanais s’échappe d’une prison syrienne 26 ans plus tard

142
Moins d'une minute de lecture

Le président de l’Association Solide (Soutien aux Libanais en détention et en exil), Ghazi Aad, a déclaré ce dimanche sur la chaîne de télévision locale Otv qu’un Libanais détenu dans les prisons syriennes pendant 26 ans, précisément à Hassaké, a été libéré récemment et s’est même rendu au sit-in des mères au centre-ville de Beyrouth.

Le nom de cet ancien détenu qui a préféré garder l’anonymat, ne figurait pas sur la liste de Solide, et les circonstances de sa libération ont été tues pour le moment pour des raisons de sécurité. Ghazi Aad a cependant indiqué qu’il reste encore un espoir, si infime soit-il, de retrouver certains Libanais portés disparus depuis la guerre civile encore vivant, et que son association poursuit ses efforts pour dévoiler le sort de ces détenus et permettre aux familles soit de revoir leur enfants, soit de récupérer leurs corps et faire leur deuil.

Le président de Solide a longtemps dénoncé l’inertie des politiciens libanais face à ce dossier national crucial, et a appelé à la formation sérieuse dans les plus brefs délais d’une commission nationale chargée du dossier des Libanais portés disparu de manière forcée depuis le début des conflits internes au pays des cèdres.

Libnanews

Pour rappel : La Passion des christs : Une pensée aux Libanais portés disparus

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français