À l’issue d’une réunion avec le président du syndicat des propriétaires des hôpitaux privés Sleiman Haroun et du Président de la commission parlementaire des finances et du budget Ibrahim Kanaan, le Ministre des Finances Ghazi Wazni a assuré ces derniers que les autorités libanaises verseront une partie des sommes dues aux hôpitaux afin qu’ils puissent faire face aux difficultés financières induites par la crise économique et par la pandémie du coronavirus COVID-19.

Il s’agira de permettre aux hôpitaux de payer les salaires des employés et des factures des fournisseurs jusqu’à la mise en place d’un plan de sauvetage puisse être formulé permettant la fin de la crise.

Le Ministre indique que tout retard supplémentaire pourrait même amener des hôpitaux à fermer.

Ces déclarations interviennent alors que l’état devrait plus d’un milliard et 300 millions de dollars aux hôpitaux privés.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.