Du nord au sud, le Liban toujours menacé par les incendies

66

Le risque d’incendie est toujours très présent, indiquent les autorités libanaises qui ont publié une nouvelle cartographie à ce sujet. Seule bonne nouvelle, les risques sont moins importants au Nord du Liban et notamment le Akkar, après les importants incendies qui ont touché cette région ces 4 derniers jours.

Ils auraient été dû fait de pyromanes, avaient accusé des sources locales, accusations reprises par un député.

Les risques de ce weekend sont notamment très importants au centre du pays où d’ailleurs les flammes ravagent déjà un pan de la montagne de Deir el Qamar au lieu-dit Sayyed el Tallé.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Italiano Español Հայերեն