Des manifestants pro Hezbollah se sont joints aux manifestants à Beyrouth place Riad El Solh, et ont commencé a provoquer les manifestants qui criaient le slogan habituel : “Tous veut dire tous” en protestant contre le fait d’inclure Hassan Nasrallah parmi la liste des politiciens corrompus. Ceci a provoqué des heurts parmi les manifestants, faisant un blessé pour le moment. Un des manifestant armé d’un couteau a été arrêté par les forces de l’ordre qui sont intervenues.

Ces heurts interviennent alors que le ministre de la Défense Elias Bou Saab s’entretient actuellement avec le président de la Chambre Nabih Berri.

La veille, les manifestants ont été attaqués à Nabatiyé, une région pro Hezbollah, par la police municipale. Aujourd’hui, le chef de la municipalité ainsi que trois membre du conseil municipal ont présenté leur démission.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.