Au bord du gouffre, le Liban est parvenu à rembourser ce matin, 1.5 milliards de dollars d’obligations étant parvenues à échéance et cela en dépit de la crise économique et politique évitant ainsi pour le moment une situation de défaut de paiement.
Cette somme aurait été ainsi remboursée, non pas par le Ministère des Finances comme cela devrait être le cas, mais par la Banque du Liban elle-même, qui avait déjà procédé ainsi en mai dernier pour la somme de 1.15 milliards de dollars.

Ces obligations d’une durée de 8 ans sont arrivées à échéance le 28 novembre comportaient un taux et comportaient un taux d’intérêt de 5.45%.

Le prochain défi sera de faire face à plusieurs émissions obligataires en 2020 pour un montant de 5 milliards de dollars, les 2 principales arrivant à échéance en mars et l’autre en avril. À ces 5 milliards de dollars, se rajouteraient près de 15 trilliards de bons de trésors libellés en Livres Libanaises qui arrivent également à échéance l’année prochaine.

Aussi, les principales agences de notation internationales comme Fitch, Moody’s ou encore Standard & Poor’s ont dégradé les notes des eurobonds libanais, considérant désormais ce type d’instrument financier comme hautement spéculatif, un cran en dessous de produits financiers pourris.

À l’origine, le Ministère des finances avait prévu d’émettre une nouvelle tranche obligataire pour un montant situé entre 2 et 3 milliards de dollars afin de financer ces échéances. Cette émission a cependant été remise aux calendes grecques suite aux manifestations qui ont éclaté dans la nuit du 17 au 18 octobre dernier.

Cependant, la mise à disposition de ces fonds par la Banque du Liban au lieu du ministère des finances pourrait aggraver la situation monétaire libanaise, puisque diminuant les réserves monétaires nécessaires aux garanties des importations des marchandises essentielles pour le Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.